André
Masson

André Masson

Né à Balagny-sur-Thérain le 4 jan­vier 1896 et mort à Paris le 28 octo­bre 1987, André Masson est un pein­tre fran­çais membre du mou­ve­ment sur­réa­liste du début des années 1920 à la fin des années 1950.

Notamment célè­bre pour ses des­sins auto­ma­ti­ques et ses tableaux de sable, il est l?auteur d?une oeuvre mul­ti­forme, marquée par l?"esprit de méta­mor­phose" et l?"inven­tion mythi­que". Il a eu une influence nota­ble sur l?expres­sion­nisme abs­trait, en par­ti­cu­lier sur des artis­tes tels que Jackson Pollock ou Arshile Gorky.

André Masson suit les cours de l?Académie Royale des Beaux Arts de Bruxelles de 1907 à 1912 avant d?étudier à l?Ecole Nationale des Beaux Arts de Paris de 1912 à 1914. Pendant la guerre, il s?engage dans l?infan­te­rie et sera gra­ve­ment blessé, ce dont il garde une pro­fonde répul­sion pour la guerre et le bel­li­cisme.

Après s?être inté­ressé aux mani­fes­ta­tions dadaïs­tes, André Masson ren­contre André Breton et rejoint le groupe des sur­réa­lis­tes en 1924. Cette par­ti­ci­pa­tion au mou­ve­ment s?inter­rompt en 1929, lorsqu?il se brouille avec André Breton. C?est dans ces années là qu?il crée ses des­sins auto­ma­ti­ques, invente le pro­cédé des "tableaux-sable", s?initie à la gra­vure, à l?illus­tra­tion, à la déco­ra­tion de théâ­tre et à la sculp­ture.

En 1941, il rejoint les Etats-Unis pour échapper à la guerre, où il retrouve André Breton. En 1945, il retourne défi­ni­ti­ve­ment en France, où il peint le pla­fond du théâ­tre de l?Odéon en 1965.

 


Actualités