Bernard
Heidsieck

Bernard Heidsieck

Bernard Heidsieck est né à Paris en 1928.

Il est l?un des créa­teurs, en 1955, de la Poésie Sonore et, à partir de 1962, de la Poésie Action, niant la poésie comme étant un médium artis­ti­que pure­ment écrit, mais aussi parlé, vécu. Cela expli­que qu?à partir de 1959 le magné­to­phone soit devenu un moyen d?écriture et de retrans­crip­tion pri­mor­dial du poète.

Bernard Heidsieck a orga­nisé à Paris le Premier Festival International de Poésie Sonore, en 1976, à l?Atelier Annick Le Moine et les « Rencontres Internationales 1980 de poésie sonore » à Rennes, au Havre et au Centre natio­nal d?art et de culture Georges Pompidou de Paris, avec Michèle Métail.

Il a orga­nisé plus de 600 lec­tu­res publi­ques de ses textes - dont 225 dans le cadre de mani­fes­ta­tions artis­ti­ques per­son­nel­les - dans une quin­zaine de pays et a par­ti­cipé à de nom­breux Festivals Internationaux de poésie.

De plus, il a fait l?objet de nom­breu­ses publi­ca­tions dans des revues fran­çai­ses et étrangères.

En outre, il fut Directeur adjoint à la Banque Française du Commerce Extérieur, Président de la Commission Poésie du Centre National du Livre et a reçu en 1991 le Grand Prix National de Poésie.

En 2009, à Modène, il a reçu le Prix de poésie Antonio Delfini récom­pen­sant l?ensem­ble de sa car­rière.

" Ce que je cher­che tou­jours, c?est d?offrir la pos­si­bi­lité à l?audi­teur / spec­ta­teur de trou­ver un point de foca­li­sa­tion et de fixa­tion visuelle. Cela me parait essen­tiel. Sans aller jusqu?au hap­pe­ning loin de là, je pro­pose tou­jours un mini­mum d?action pour que le texte se pré­sente comme une chose vivante et immé­diate et prenne une tex­ture qua­si­ment phy­si­que. Il ne s?agit donc pas de lec­ture à pro­pre­ment parler, mais de donner à voir le texte entendu. " Bernard Heidsieck.

 


Actualités