Gordon
Matta-Clark

Gordon Matta-Clark

Gordon Matta-Clark (New York, 22 juin 1943 - New York, 27 août 1978) est un artiste amé­ri­cain.

Icône de la scène artis­ti­que alter­na­tive des années 1970, Gordon Matta-Clark s'illus­tre par ses créa­tions à contre-cou­rant de l'archi­tec­ture tra­di­tion­nelle. Fils d'un couple d'artis­tes amé­ri­cano-chi­lien, il étudie l'urba­nisme à l'Université de Cornell et la lit­té­ra­ture fran­çaise à la Sorbonne durant les mani­fes­ta­tions de 1968.

Influencé par la phi­lo­so­phie décons­truc­ti­viste, il décide de repen­ser des agen­ce­ments exis­tants - comme une maison - et d'en détour­ner le sens ou la fonc­tion. Avec "Splitting", il met son projet à exé­cu­tion et tran­che en deux un pavillon à l'aide d'une tron­çon­neuse. Ses "buil­ding cut" devien­nent rapi­de­ment ses mar­ques de fabri­que, de sur­croît tous ache­vés par leur des­truc­tion bru­tale et mas­sive.

En 1972, naît sa mono­gra­phie "Open House", cons­truite à partir de maté­riaux aban­don­nés. Dans le même esprit, son "Office baro­que", détour­ne­ment d'un immeu­ble vide, crée l'événement en 1977.

Touche-à-tout assoiffé d'expé­rien­ces iné­di­tes, Gordon Matta-Clark se dis­tin­gue aussi bien der­rière une caméra, un appa­reil photo, une cho­ré­gra­phie qu'aux com­man­des d'un... res­tau­rant. Il fonde en effet le Food en 1971, rendez-vous des artis­tes new-yor­kais dans le quar­tier de Soho.

Fondateur du mou­ve­ment contes­ta­taire "Anarchitecture" en 1973, Gordon Matta-Clark reste après sa mort sou­daine en 1978 l'un des artis­tes les plus influents de son époque et encore lar­ge­ment admiré.