Helio
Oiticica

Helio Oiticica

Artiste bré­si­lien (Rio de Janeiro, 1937).

Pionnier de l'art concret bré­si­lien dans le milieu des années 1950, influencé par le cons­truc­ti­visme et les tra­vaux de Malévitch, Hélio Oiticica explore pro­gres­si­ve­ment l'espace de la pein­ture en intro­dui­sant le spec­ta­teur dans des envi­ron­ne­ments tri­di­men­tion­nels qui cons­ti­tuent chaque fois des lieux d'expé­ri­men­ta­tion " cor­po­relle " de la cou­leur.

Ses pre­miers mono­chro­mes quit­tent la sur­face du plan pour deve­nir des Reliefs spa­tiaux, puis des Pénétrables.

Dans l'esprit festif du Brésil des fave­las, l'acti­vité artis­ti­que d'Oiticica prend la forme plus éphémère de per­for­man­ces lors de séan­ces de danse rituelle effec­tuée avec des Parangolés (1964), " habits de lumière " assem­blant des tissus de récu­pé­ra­tion. Il s'agit pour l'artiste de créer les condi­tions d'un nouvel hédo­nisme, de faire de l'art un authen­ti­que espace de liberté pour le corps débar­rassé des contrain­tes socia­les coer­ci­ti­ves.

C'est le contexte d'appa­ri­tion des "New-Yorkaises", série de maquet­tes et d'envi­ron­ne­ments laby­rin­thi­ques réa­li­sés à New York où il s'est ins­tallé au cours des années 1970 (1970-1978).

Une impor­tante rétros­pec­tive de son oeuvre a été pré­sen­tée à Paris (Galerie natio­nale du Jeu de Paume) en 1992.

 

(extrait du Dictionnaire Larousse, 2010)