À propos de l'exposition

Dans le cadre de sa plateforme contemporaine NATALIE SEROUSSI CONTEMPORAIN annonce l’exposition OBJECTILE – TABLE NON STANDARD qui inaugurera sa programmation contemporaine.


Suite au grand intérêt suscité par les expositions Architectures non standard au Centre Pompidou (2003) et ArchiLab au Frac Centre, Orléans (2004) et des multiples interrogations sur ce qui apparaît comme un courant majeur sinon dominant en architecture mais aussi dans le domaine du design, la galerie a voulu attirer l’attention sur une des positions les plus originales parmi les créateurs qui animent le courant non standard : OBJECTILE Patrick Beaucé Bernard Cache.


Née en 1995, l’association des deux créateurs qui ont multipliés les domaines de compétence et de recherches, architectes mais aussi informaticiens, proches de Gilles Deleuze, aujourd’hui enseignants respectivement aux Beaux-Arts et à la faculté d’architecture, a donné naissance a plusieurs types de réflexions et d’objets. A l’aide des technologies les plus avancées OBJECTILE crée des panneaux muraux, portes, claustras, mobilier et sculptures, mais aussi des éléments d’architectures, des aménagements intérieurs et des décors de théâtre et de cinéma.


La TABLE NON STANDARD présentée à l’occasion de l’exposition est le fruit de longues recherches et de mises au point de l’outil numérique ouvrant une ère de liberté qui met fin à la logique industrielle du moule…


L’ordinateur permet à chacun de déterminer la forme précise – dans le cadre de paramètres donnés – qu’aura sa table, unique. C’est en quelque sorte comme si vous écriviez sur le support, le bois, le médium, etc.


Laszlo Moholy-Nagy disait, dans les années 1920, que le critère de modernité d’un travail était de pouvoir être transmis par téléphone. C’est l’ordinateur qui désormais assume ce rôle… Cette liberté se traduit aussi par une géométrie complexe, non orthogonale qui est en rupture avec toutes les habitudes visuelles, la rationalité ergonomique et esthétique éprouvées et met l’espace autour en mouvement, comme le ferait, à l’échelle urbanistique, un bâtiment de Frank Gehry…


Il y a là un aperçu seulement de ce que pourra être l’objet, quelque soit son échelle, d’intérieur ou pour une architecture, à l’avenir…


C’est à cela que pensait Gilles Deleuze quand il dédiait ces lignes à OBJECTILE : « C’est une conception très moderne de l’objet technologique : elle ne renvoie même pas aux débuts de l’ère industrielle où l’idée du standard maintenait encore un semblant d’essence et imposait une loi de constance mais à notre situation actuelle quand la fluctuation de la norme remplace la permanence d’une loi, quand l’objet prend place dans un continuum par variation, quand la productique ou la machine à commande numérique se substitue à l’emboutissage. Le nouveau statut de l’objet ne rapporte plus celui-ci à un moule spatial, c’est- à-dire à un rapport forme-matière, mais à une modulation temporelle qui implique une mise en variation continue de la matière autant qu’un développement continu de la forme. L’objet n’existe plus que dans la variation de ses profils et renvoie à une transformation constitutive du sujet. C’est précisément cette dynamique que Gille Deleuze nomme « objectile ».


OBJECTILE a récemment participé aux expositions suivantes :


 


ArchiLab, Mori Art Center, Tokyo, 2005


ArchiLab, Orléans, 2004


Architectures non standard, Centre Pompidou, 2003


Festival de l’Architecture, Florence, 2002


BlobMeisters, Francfort, 2001


Architectura e decorazione, Florence, 2000


Institut français d’architecture, Paris, 1999


 


Réalisations (sélection)


Projets d’architecture ou design d’espace : Pavillon de L’Orme, 2001 ; Magasin Sermonetta, Rome, 2000 ; Pavillon Semper, 1999 ; Pallas House, Kuala Lumpur avec dECOi, 1997 ; Hall d’entrée du Théâtre d’Aulnay-sous-bois, 1996 ; Plafonds suspendus de l’aéroport de Schiphol avec Ore Arup, Amsterdam, 1997…


Projets de design industriel : séries de guichets pour une trentaine de gares SNCF


 


Publications (sélection)


Cache, Bernard, « Gottfried Semper, Stereotomy, Biology and Geometry », Architectural Design, vol. 72, n1, janvier 2001


Cachola Schmal, Peter (éd.) Digital Blobmeister. Erste gebaute Projekte, cat. d’exposition, Francfort, Birkhäuser, 2001


ArchiLab 1999, sous la dir. de Marie-Ange Brayer et de Frédéric Migayrou, Orléans, 1999


Cache, Bernard, « Objectile, The Pursuit of Philosophy by Other Means ? », Architectural Design, vol. 69, N9-10, 1999